Techniques

Toxine
Botulique

Techniques

Toxine Botulique

PRÉSENTATION

La toxine botulique agit en diminuant sélectivement l’action des muscles responsables des rides
d’expression. En ce qui concerne l’esthétique médicale, ses premières utilisations remontent
aux années 1990. La toxine botulique sous le nom de BOTOX reçoit en 2002, aux Etats Unis
l’autorisation d’utilisation dans le traitement des rides inter- sourcilières ou « rides du lion ».

En France, depuis 2003, les autorités administratives françaises chargées du contrôle des médicaments
ont délivré une autorisation de mise sur le marché (A.M.M.) dans un but esthétique à la toxine botulique
sous trois noms : Vistabel®, Azzalure®, et Boccouture®. Leur utilisation est réservée aux chirurgiens
plastiques, ophtalmologues et dermatologues et les médecins dits « esthétiques » n’ont ni le
droit de les utiliser ni de les prescrire.

CARACTÉRISTIQUES

Le Botox

Les indications les plus classiques de la toxine botulique dans le domaine de l'esthétique concernent les rides inter-sourcilières (rides du lion), les rides du front et les rides de la patte d’oie.

L’objectif du traitement est de diminuer l’action des muscles situés au niveau du front et des sourcils, afin d’atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales provoquées par la contraction de ces muscles.

L’effet de rajeunissement est obtenu par relâchement de la tension en diminuant la contraction musculaire sans la supprimer. Les expressions du visage sont donc conservées et après un traitement optimal le résultat est donc naturel. Le botox n’a pas d’effet de comblement.

“ Une séance d‘injection de Botox peut être réalisée isolément ou en complément d’autres
techniques de médecine esthétique comme l’injection d’acide hyaluronique, de
mésothérapie ou même de chirurgie esthétique.”

En pratique

Les séances de traitement se font au cabinet du chirurgien et durent de quelques minutes à une demi heure en fonction des zones à traiter.

Les injections se font avec des aiguilles très fines (nano aiguilles) et sont donc habituellement peu douloureuses. Les suites sont simples et une activité normale peut être reprise immédiatement après la séance. Pendant les deux heures qui suivent la séance, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif, ni des mimiques exagérées. L’effet de la toxine botulique commence entre le 4ème et le 10ème jour après l’injection.

Les principes de traitement sont de traiter progressivement et d’éviter le risque « d’en faire trop » lors des premières séances. Le traitement par toxine botulique peut être renouvelé au bout de 4 à 6 mois.

Contact

Vous avez des questions, le Docteur Gorj vous répond.

Me contacter